Rachat ou renégociation de crédit immobilier : les conseils de nos experts

 

Les taux d’intérêt actuels atteignent des records historiques. Un contexte qui invite les Français à rediscuter les conditions de leur prêt immobilier, dans l’espoir de voir diminuer le coût total de leur emprunt. Depuis 2018, le nombre de renégociation a augmenté de près de 25% dans l’Hexagone.

Si vous aussi, envisagez de faire racheter ou de renégocier votre crédit immobilier, les conseils suivants vous permettront de mener à bien votre projet.

 

1 – Faire une simulation pour évaluer vos gains

 

Qu’il s’agisse d’un rachat ou d’une renégociation de crédit immobilier, votre objectif est le même : réduire le coût global de votre crédit immobilier.

Avant d’engager des démarches concrètes auprès de votre banque, faites une simulation en ligne pour évaluer la rentabilité d’une telle opération financière. Car les frais qui se greffent au rachat ou à la renégociation de prêt peuvent être conséquents : dans le cas d’un rachat de crédit immobilier, le montant de l’opération peut atteindre 4.5% du capital restant dû.

Faire une simulation permet d’évaluer les frais et indemnités de remboursement qui accompagnent le rachat ou la renégociation de crédit.

 

Pour rappel : Pour être intéressante, la renégociation (ou le rachat de crédit immobilier) doit obéir à certaines conditions :

  • Avoir lieu au cours du premier tiers de la période de remboursement,
  • Le capital restant dû doit être d’environ de 100 000 €,
  • Le différentiel des taux doit être d’au moins un point.

 

2 – Préparer un dossier de prêt solide

 

Si vous voulez convaincre votre banquier de vous faire bénéficier d’un taux intéressant, il est primordial de monter un dossier de prêt qui fait état de la bonne santé de vos finances. Car ne l’oubliez pas : un banquier rassuré sera davantage enclin à vous octroyer un prêt aux conditions avantageuses. Mieux, les meilleurs profils d’emprunteur peuvent bénéficier de rabais sur les taux immobiliers déjà très bas en ce printemps 2019.

Bien entendu, votre dossier devra être complet et contenir, entre autres, vos trois dernières fiches de paie et vos relevés de compte bancaires.

 

3 –  Etudier le marché

 

Si votre profil ne convient pas à certaines banques, il sera peut être apprécié par d’autres. N’hésitez pas à étudier le marché et à faire le tour des banques pour prendre connaissance des différentes options qui s’offrent à vous. Ces données en main, il vous sera alors plus aisé de faire jouer la concurrence pour tenter d’obtenir gain de cause.

Attention toutefois : même s’il est possible de trouver des taux défiant toute concurrence – notamment sur internet – soyez méfiants. Ne vous précipitez pas sur offres les plus alléchantes, sans vous être préalablement assuré que les organismes qui les proposent sont fiables. En cas de doute, n’hésitez pas à solliciter l’aide de nos experts en courtage immobilier.  

 

4 – Changer d’agence

 

Vous ne souhaitez pas quitter votre banque même si celle-ci refuse de vous accorder le taux d’intérêt que vous espériez obtenir ? A défaut de changer de groupe, changez d’agence ! De fait, les taux peuvent varier significativement d’une région à l’autre. En vous adressant à une agence implantée dans une zone géographique où les taux d’intérêt sont plus bas, vous aurez davantage de chance d’obtenir gain de cause.

 

5 – Raccourcir la durée du prêt

 

Dans le cadre d’une renégociation ou d’un rachat de crédit, le coût total de votre emprunt est amoindri. Deux options s’offrent alors à vous :

 

  • Diminuer le montant de vos mensualités et conserver la durée du prêt afin de bénéficier d’un meilleur pouvoir d’achat, voire de concrétiser de nouveaux projets.

Ou alors

  • Conserver les mêmes mensualités et réduire la durée de l’emprunt.

 

Dans la plupart des cas, cette deuxième solution est plus avantageuse car elle permet de faire de meilleures économies sur le coût global de votre crédit.

 

6 – Garder votre bien immobilier pendant deux ans

 

Si vous avez l’intention de revendre votre bien dans les deux prochaines années à venir, renégocier ou faire racheter votre crédit immobilier ne présente pas d’intérêt car vous n’aurez pas encore eu le temps d’amortir votre nouveau prêt.

 

7 – Souscrire à une nouvelle assurance emprunteur

 

En dix ans, les lois concernant les assurances emprunteurs ont beaucoup évolué. Depuis 2010, la loi sur la délégation d’assurance permet aux emprunteurs de souscrire une assurance chez un organisme autre que celui qui octroie le prêt. Quatre ans plus tard, en 2014, la loi Hamon élargissait encore les droits des emprunteurs en leur offrant la possibilité de changer d’assurance tout au long de leur première année de prêt, sans que cela n’engendre de frais.

Enfin, depuis 2018, il est possible de résilier son contrat d’assurance chaque année, pour se tourner vers un organisme concurrent, proposant des offres plus avantageuses.

 

8 – Faire appel à des courtiers immobiliers

 

Les taux de crédit et d’assurance constituent une part importante de votre emprunt. C’est la raison pour laquelle il est primordial d’obtenir un crédit immobilier aux meilleures conditions. Et c’est justement le rôle du courtier immobilier ! Renégocier les taux de crédit et le taux d’assurance auprès des banques partenaires, vous conseiller sur la durée d’emprunt optimale en fonction de votre profil, vous proposer rapidement des solutions personnalisées et sur-mesure… Mandater un courtier immobilier, vous permet de décupler vos chances d’obtenir un crédit immobilier aux meilleures conditions. Alors, pourquoi vous en priver ?

 

N’hésitez plus ! Contactez-nous dès aujourd’hui et bénéficiez de toute l’expertise des courtiers immobiliers Crédéo.

Obtenez les meilleurs taux immobiliers en 5 minutes 

Plus besoin de prendre une journée pour obtenir un prêt immobilier !

Votre courtier en ligne

 

Besoin d’aide pour déterminer la rentabilité d’une opération de regroupement de crédit immobilier ? N’hésitez pas à effectuer une simulation de rachat de crédit immobilier en ligne ou à contacter gratuitement  nos experts en courtage immobilier.

Taux de prêts immobiliers

Taux de prêts immobiliers

Taux de crédit immobilier historiquement bas : Credeo vous dit tout ! Depuis début 2019, vous avez certainement remarqué que les taux de crédit immobilier sont très bas, et surtout qu’ils continuent de diminuer toujours un peu plus ! En mai 2019, le taux immobilier...

Un conseil ?

Besoin de comparer les offres de crédit ou calculer votre capacité d’emprunt, lancer votre projet ?

01 83 88 98 78

Appel gratuit depuis une ligne fixe ou mobile